Endorsement de musicien par un luthier : efficace ou pas pour se développer ?

Voilà une idée qui revient très souvent dans les échanges que je peux avoir avec les luthiers : endorser un musicien connu pour aider à développer ses affaires et vendre plus de guitare. Cela semble être la martingale pour décrocher le cocotier et faire décoller les commandes.

L'avis de Jamie Gale sur l'endorsement : 1% d'efficacité

Jamie Gale est un professionnel du monde de la guitare qui organise notamment le Boutique Guitar Showcase dans le NAMM et qui travaille très étroitement avec des luthiers haut de gamme à travers le monde. On peut donc raisonnablement dire qu'il connaît très bien le secteur.

Dans cette excellente interview (en anglais) accordée à Guitar Business Radio, il dit : "Sur les tous les luthiers avec qui j'ai pu travailler, je n'ai vu qu'un seul cas sur cent où l'endorsement d'un musicien connu a eu un effet sur les ventes de l'artisan".

Et encore, Jamie Gale attribue plus cet effet à la chance qu'à l'endorsement lui même.

L'avis de La Chaîne Guitare sur l'endorsement

Je rejoins tout à fait Jamie sur ce point de vue. L'endorsement d'artiste connu par un artisan luthier est, à mon avis, une chimère couteuse et peu efficace.

Pour aller plus loin dans le raisonnement, vous pouvez même vous demander vous en tant que guitariste combien vous connaissez de guitaristes connus qui jouent sur des guitares de luthiers. Sans doute très peu.

Il y a bien sûr des contre exemples, en particulier dans la guitare acoustique mais dans l'immense majorité les stars de la guitare jouent sur des marques car elles seules ont les reins assez solides pour soutenir un musicien.

Ca ne veut pas dire qu'il ne peut pas exister des collaborations très étroites entre des musiciens et des luthiers : les exemples de ce genre sont très nombreux. Je pense même que c'est la voix la plus efficace. Elle prend certes plus de temps mais elle est bien plus solide.

Il m'est arrivé de voir des artisans luthiers donner des guitares à certains artistes ou les vendre à des prix ridicules, je comprends que la chimère de la sacro-saint visibilité fait rêver mais je suis convaincu que ce genre d'opération reste un très mauvais calcul économique.

C'est d'ailleurs assez facile à expliquer : ce qui est gratuit n'a pas de valeur. Donc ça ne peut pas constituer une base solide pour collaborer entre un luthier et un artisan.

Bonne pratique luthier / musicien

La bonne pratique serait plutôt d'accorder une réduction et/ou des services supplémentaires à un musicien pro mais sûrement pas de solder son travail en espérant qu'un post Instagram ou Facebook aura une quelconque influence notable.

Et vous, amis luthiers et musiciens, qu'en pensez-vous ?

Pierre Journel.

Branché guitare ?
Abonnez-vous !

Articles liés

Top Articles

Hugues Aufray, interview intime chez lui au sujet de l'album Autoportrait
François Hubrecht, un grand monsieur de la guitare et de la presse nous quitte
Patrick Rondat présente sa distorsion LNA Guitar Effects MK3 avec Stéphane Ellena
La Minute Utile du Musicien, interview en direct avec Laurent Rousseau
Jouer Dorien à partir de la gamme pentatonique mineure par Hugo Martin
Interview Tina S : 13 millions de vues de son Eruption !
A la recherche d'un luthier ? Les luthiers recommandés par La Chaîne Guitare
Tone Factory, interview Nico Chona, guitariste et batteur pro
Test Guitare - Maybach Lester : une excellente Les Paul
Test ampli V-Twin tout lampes de Kelt Amplification

10 prochains articles

  • Distorsion Patrick Rondat MK3 de LNA, une pédale qui envoie du gros son ! (30/10/2020)
  • Interview Luciano Ponzio des pédales Don Poniz au salon de la guitare de Madrid (01/11/2020)
  • Le luthier Tony Girault explique la conception de la Supernova (02/11/2020)
  • Le luthier Tony Girault présente la Supernova en version à 2 micros (04/11/2020)
  • Tocxic Instruments, prise en main de la guitare Timeless Precision (06/11/2020)
  • Visite Magasin de Guitare Osaka 6/6 – Music Land Key (08/11/2020)
  • Yarol Poupaud, dernier guitariste de Johnny Hallyday, interview – 1ère partie (09/11/2020)
  • Antonin Rubatat, un bassiste en interview basse à la main au showroom (11/11/2020)
  • Simplifier Zero Watt, préampli guitare analogique et simulateur de baffle (13/11/2020)
  • Rikkers Guitars interview luthier Ferdinand Rikkers – Madrid Luthier Guitar Show 2019 (15/11/2020)

Don't miss it - Subscribe by RSS

Or just subscribe to the newsletter

Podcast