Jane de Relish Guitars

Le modèle Jane de Relish Guitars est une guitare entièrement développée et fabriquée en Suisse. J'avais eu l'occasion de vous présenter dans une interview de Silvan un des deux concepteurs de cet instrument très innovant.

Voilà le test vidéo de cette guitare, une des premières (si ce n'est la première !) à arriver en France.Conception de la guitare

Test Guitare : la Jane Relish Guitars, une belle helvète innovante !

Vous avez aimé cette vidéo ?
Passez Backstage pour accéder à la communauté privée !
Plus d'information sur le Pass Backstage

 

Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous, la Jane est construite autour d'un cadre en aluminium sur lequel sont collés la table et le dos en placage de bois. L'électronique est complètement passive pour ce qui est des micros fabriqués par Good Tone (P90 pour le modèle testé) et propose un système de commutation par des senseurs lumineux.

ConstructionRelish
Vue éclatée de la Jane
Relish1
Les deux petits points à la droites des potentiomètres sont les senseurs qui permettent d'enclencher les micros un par un
Relish3
L'arrière de la Jane où l'on voit bien la trappe qui s'ouvre avec un simple médiator pour accéder à l'intérieur
Relish2
L'intérieur de la Jane avec le système de commutation par senseurs alimenté par la pile 9v. Les micros sont eux bien entièrement passifs.

Le pédalier utilisé pour le test

Rangée du bas de droite à gauche (dans le sens du signal de la guitare) :

Rangée du haut, de droite à gauche (dans le sens du signal de la guitare) :

  • le Torpedo CAB de Two-Notes pour apporter la simulation de haut-parleur avec un preset standard de type Marshall
  • la Flint de Strymon pour une touche de réverb en stéréo (en test vidéo dans cet article)

RelishPedalier

Ce que j'ai aimé

  • L'ergonomie et le design
  • Le confort de jeu
  • Le son des micros P90
  • La possibilité de changer de micros en 5min sans changer de cordes

Ce que j'ai moins aimé

  • Le switching des micros pas ultra-rapide

Conclusion

Ce n'est pas si souvent que l'on voit apparaître sur le marché une guitare avec une conception nouvelle. Bien sûr il y a déjà eu dans le passé des essais de guitare en aluminium (voir chez Kramer ou Travis Bean) mais là, l'approche est entièrement repensée pour proposer une guitare très bien designée.

Le look est plutôt élégant sans être trop radical. Il ne faudrait pas non plus trop choquer les traditionalistes invétérés que nous sommes nous les guitaristes ! Concernant le son, cette guitare sonne très bien. J'ai bien retrouvé le côté mordant des P90 qui répondent très bien aux variations sur les boutons de volume et de tonalité.

Le système de sélection des micros avec les petits sensors lumineux demande un peu d'habitude. Il permet un changement rapide avec une fois qu'on a pris le coup, néanmoins il reste moins rapide qu'un traditionnel sélecteur à 3 positions. Par contre il apporte l'avantage de proposer une position "mute" de la guitare sans la débrancher ou toucher le volume si on désactive les 2 micros. A noter qu'il est possible de passer rapidement d'un micro à l'autre en posant la paume de la main complète sur les 2 senseurs en même temps, un bon truc à retenir.

J'ai été séduit par les courbes sensuelles de cette Jane. Si vous êtes à la recherche d'une guitare originale qui respecte néanmoins tous les codes traditionnels, essayer la Jane une fois qu'elle sera arrivée officiellement en France.

Julien Bitoun qui m'a confié cette guitare m'a dit qu'il allait en recevoir pour Woodbrass Deluxe, si vous voulez essayer ces guitares helvètes, c'est là où il faut aller.

Enjoy,

Pierre.

Bonus : le test en anglais de la Jane

Vous avez aimé cette vidéo ?
Passez Backstage pour accéder à la communauté privée !
Plus d'information sur le Pass Backstage

Articles liés