Savage Anasounds – Le retour de Sophie Fromfrance

L'excellente pédale Savage Anasounds est en Tournée Matos Backstage auprès de backstagers dont Sophie (bien connue de la communauté guitare sur Internet via ses superbes sangles en cuir fabriquées à la main, voir son site pour plus d'information : www.lechoppedesophie.com).

Voilà le bilan que fait Sophie de son essai lors de cette étape de la tournée.

Anasounds

Participer à une Tournée Matos Backstage est un des avantages du Pass Backstage de La Chaîne Guitare qui permet de tester chez soi tranquillement avec ses guitares, son ampli, dans son environnement, du matériel prêté par un backstager pro (comme Anasounds, Eventide ou Beat Buddy par exemple).

Le retour de Sophie Fromfrance sur la Savage Anasounds

Je précise qu'il s'agit de ma propre expérience, ce n'est pas une vue large de ce que tout le monde pense, c'est mon impression perso, très perso, donc "mono-critique", on est bien d'accord ? 😉

Donc j'ai bien reçu la pédale, très bien emballée, avec un catalogue de produits Anasounds et des cartes de visites. Dans la boite de la pédale au look "papier craft à l’ancienne", sympa, il y a une petit dépliant avec les fonctions et informations sur la dite pédale Savage.

Alors d'abord le look

  • Très chouette, très jolie ce panneau en ... bambou.. si je me souviens ce qu'on m'a dit... avec une jolie gravure de centaure au Laser, style pyrogravure. Bon moi je suis soigneuse, hein... j'ai pas foutu mes chaussons dessus...
  • Mais à l'usure, à l'usage, entre concerts, poussières et autres (dessous de godasses crados...), je ne suis pas super optimiste sur la tournure que prendra cette jolie plaque de bambou... :-/
  • En clair, "la mienne", c'est obligation de se déchausser avant de jouer avec !! (oui je sais, je suis ... Bon !!)
  • Ensuite y a le symbole "A" d'Anasounds qui s'allume, et dont on peut régler l'intensité de l'éclairage à l'intérieur de la pédale... woooo trop la classe cette led <3

Les boutons tournent bien et le switch au pied clique bien, rien à déclarer.

Bon maintenant le son

  • En mode boost, donc le gain à zéro, c'est très proche du son d'origine de la guitare, mais quand on commence à tourner, on sent une légère modification du son d'origine de la guitare, c'est pas totalement transparent, mais on sent que le son s'installe et c'est beau, et quand ça commence à cruncher doucement.. quel son !!!
  • C'est hyper dynamique, ça réagit super bien au jeu, à l'intensité qu'on met sur les cordes avec les doigts ou le médiator. C'est vrai qu'on a pas envie de l'éteindre... même à fond, on arrive à gérer le son, ça part pas dans tous les sens (bon en même temps c'est une overdrive, pas une distorsion métal...)
  • Je ne vais pas vous donner des infos style "on peut jouer comme machin, ou faire les solos style truc ou bidule..." je n'ai pas de références auditive du son des autres, quand je joue, c'est pour moi, et le son me plait... ou pas 😉
  • Les boutons sont efficaces sur toute leur courses, et le réglage du tone agrandit bien la palette sonore.
  • A l'intérieur, quand on ouvre les 4 vis avec un tournevis (et oui, faut être équipé), il y a 3 switchs :
    • Vintage ou moderne
    • Equaliser : avec plus ou moins de médium si j'ai bien suivi
    • Un boost de basse
    • Des petits trimpots : l'un pour modifier le voicing, et l'autre pour la luminosité de la Led d'allumage

Anasounds Savage - Tournée Matos Backstage

Alors bon... là... c'est mon avis très perso que je vais donner, hein... ?

J'ai lu sur d'autres avis que le fait de changer les switchs, ne modifiait pas grand chose finalement... Je ne suis pas d'accord, c'est au contraire intéressant, ça permet d'avoir un autre son, et OUI j'ai noté des différences auditives qui m'ont plu. ^_^

Le mode vintage est très sympa, mais j'aime bien aussi le mode moderne, c'est... plus moderne quoi... et c'est bien aussi. Et pour l'equaliser... là aussi, bon c'est peut être pas hyper flagrand, mais ça joue quand même. Pour le boost de basse aussi ça peut aider suivant les micros qu'on utilise, et l'envie d'avoir des bass plus présentes ou non.

Pour ce qui est du voicing, je l'ai trouvé très intéressant, ça change effectivement le son, et en fonction des micros manche et chevalet, c'est intéressant de pouvoir le moduler, parce que j'aime moins le son chevalet si c'est trop aiguë, et là ça aide bien de pouvoir le rendre "plus sombre", mais... bon... franchement... aller chercher un petit tournevis pour faire joujou en dessous de la pédale, quand on est presbyte, et qu'on doit sortir les lunettes loupe rien que pour ça... (vous faites un peu ch... les jeunes ^_^ vous verrez quand vous vieillirez!!).

Je comprend que certains disent que "finalement ces petits switches ne sont pas vraiment indispensables, et qu'on peut s'en passer"... parce que je pense que vu l'accessibilité, il vaut mieux s'en convaincre, sinon... pffff... trop galère à gérer si on veut les changer régulièrement, ce qui a tendance à être mon cas, après tout pourquoi mettre des trucs qu'on peut changer si on n'y a pas accès ?? Sérieux ???

Alors pour conclure, est ce que c'est une pédale que je garderai ?

Franchement ? J'ai faillit en renvoyer une autre à la place ^_^

C'est clair qu'elle aurait une bonne place sur mon pédale board, le son est trop beau, et ça donne la chair de poule quand on peut avoir un tel contrôle sur le son avec ses doigts..., mais... c'est pas prévue dans mon budget pour le moment. 🙁

Alors Alexandre, je vais être clair : si je t'en commande une plus tard, quitte à y mettre le prix du "fait main", j'en demanderai une "custom" avec des toggle switchs à l'extérieur, quitte à faire des trous sur les cotés de la pédale si tu veux pas foutre en l'air ton joli design, avec un bouton rotatif extérieur pour le voicing, obligatoire !! ^^

Pour la Led, ça va, je ne compte pas faire du morse avec, une fois réglé, pas trop brillante (elle est très bien d'origine), c'est bon, à moins que ça fasse vraiment une saturation en plus avec le son.. j'ai pas fait d'expérimentation dessus... ^^

Voilà donc une bien belle pédale qui donne vraiment envie, et qui nous rend addict de son joli son.

Et en plus c'est du MADE IN FRANCE fait avec amour et intelligence.

"Anasounds", les sons d'Ana ? Comme Ana, Anna, Dana.... la déesse mère des peuples celtes ? j'extrapole peut être un peu, mais c'est vrai qu'il y a quelque chose de divin dans ces pédales... 😉

Merci à Alexandre Ernandez d'Anasounds et La Chaîne Guitare pour le prêt de cette Savage Anasounds dans le cadre de la tournée Matos.

Sophie Fromfrance - www.lechoppedesophie.com

Vous souhaitez participer à une Tournée Matos ?
Passez Backstage pour accéder aux vidéos et bien plus
Plus d'information sur le Pass Backstage

Articles liés

Top Articles

Supernova Girault Guitars - Une bombe mono-micro P90
Interview Fred Chapellier guitare à la main pour la sortie de "25 Years On The Road"
Interview Tina S : 13 millions de vues de son Eruption !
Bernie Marsden, Toulouse, Fred Chapellier, Supernova Girault - Live 18/09/20
Les érables par le luthier Pierre-Marie Chateauneuf
Salon des luthiers de Toulouse 2020 lors des Internationales de la Guitare - Vlog 12/09/20
Maîtriser les 5 positions de pentatonique - Exercice de Simon Ghnassia
Une interview pour tout savoir sur Eastman Guitars
A la recherche d'un luthier ? Les luthiers recommandés par La Chaîne Guitare
Invaders Amplification, interview en direct François Deschamps

10 prochains articles

  • Réflexions sur les métiers de la musique – Chronique de Philippe (20/09/2020)
  • Interview Nir Felder au sujet de son nouvel album II qui propose un Jazz énergique (21/09/2020)
  • Guitare démontable de voyage Reveho, le CEO Alexandre Albisser présente la Slite (23/09/2020)
  • Little Big Amp 15W, ampli à lampes avec trémolo et réverb (25/09/2020)
  • Interview luthier Ralph Bonte – Arrenbie Guitars au salon de la guitare de Madrid 2019 (27/09/2020)
  • Interview luthier Hervé Bérardet au sujet de la Osiris, sa guitare démontable (28/09/2020)
  • Interview JD Simo depuis Nashville pour parler de son album éponyme (30/09/2020)
  • Taylor 324ce et 816ce, double test de deux belles guitares électro-acoustiques (02/10/2020)
  • Captor X Two Notes sous le microscope dans la chronique de Philippe (04/10/2020)
  • Visite d’atelier chez le luthier Tony Girault à Evreux (05/10/2020)

Don't miss it - Subscribe by RSS

Or just subscribe to the newsletter

Podcast