Pédale BeatBuddy : « Un batteur dans le pedalboard »

On pourrait résumer la pédale BeatBuddy (www.mybeatbuddy.com) à une simple boite à rythmes embarquée dans un format pédale, mais ce qu’a conçu Singular Sound est bien plus que cela. En effet, c’est une boite à rythmes modulable, et totalement optimisée pour une utilisation live, avec une prise en main directe et facile.

La pédale BeatBuddy et sa pédale optionnelle

Interview de François C. Delacoudre sur la pédale BeatBuddy

Présentation de la pédale BeatBuddy

Le premier atout de la beat buddy est son format : une pédale qui s’intègre dans n’importe quel pedalboard, et est alimentée en 9V. Elle est accompagnée d’un footswich qui permet de l’utiliser de manière complète et efficace en live. Au-delà du format pratique et adapté à la scène, c’est d’abord les possibilités proposées par la Beat Buddy qui en font un véritable compagnon de travail.

Le concept est simple, une banque bien fournie de rythmes efficaces est déjà installée « d’usine », et différents kits de batteries sont proposés, ce qui permet d’élargir la palette de sons et de styles.

Les rythmes pré-programmés couvrent la majeure partie des styles dont un musicien peut avoir besoin pour ses concerts. L’utilisation de ces banques rythmiques en condition live est assez simple, et ne nécessite qu’une prise en main rapide pour les utiliser de manière optimale. La majeure partie des possibilités se distribue autour des trois switchs, qui sont celui de la pédale principale, et les deux du footswitch.

Utilisation live

La BeatBuddy est pensée comme le jeu d’un batteur, avec des intros, des fills, des breaks, des parties différentes, des accents sur les cymbales, etc…

Pour gérer toutes ces possibilités, il faut se familiariser avec les trois switchs :

  • Le switch de la pédale principale permet avec un appui court de lancer la séquence principale, un autre appui court permet de réaliser un fill, un appui long amène à une seconde partie via un fill. Un double appui lance un fill de batterie amenant à la fin de la séquence.
  • Le footswitch : le switch droit permet de créer un break, on relance le rythme avec ce même switch, le switch gauche permet de mettre des accents de cymbales de manière totalement libre.

Les séquences sont basées sur une programmation Midi qui contrôle des samples, d’où une qualité de son évidente, et la sensation de jouer avec une vraie batterie. L’avantage du Midi est qu’il autorise « une largesse » dans l’utilisation des commandes, en effet, si un fill (par exemple) est déclenché un peu en retard, le sample est automatiquement recalé sur la grille Midi. C’est ce qui permet cette prise en main rapide et facile.

Sur scène, Singular Sound recommande de brancher la BeatBuddy directement dans la table de mixage pour profiter au maximum de la qualité du son fournit par la pédale. Cependant, direct dans un ampli basse ou guitare ça marche aussi très bien, mais le rendu n’est pas optimum.

Une pédale bien connectée

Le BeatBuddy fonctionne de manière autonome. Mais Singular Sound donne la possibilité d’étendre les capacités de la pédale via un logiciel dédié : Le Beat Buddy Manager (PC/MAC) téléchargeable sur le site mybeatbuddy.com.

Pour l’utiliser il suffit de connecter la pédale via un cable USB ou plus simplement d’extraire la carte SD de la pédale et de l’insérer dans l’ordinateur. Le logiciel est assez simple d’utilisation et ne nécessite aucune compétence informatique spécifique. Il permet de gérer les boucles de batterie, de créer des morceaux complets, de mélanger les sons des kits batterie en fonction des envies. L’interface est plutôt friendly, et c’est assez simple de s’ y repérer.

Logiciel BeatBuddy

Téléchargement

Le site dédié est plutôt complet, et permet de télécharger des packs de nouveaux rythmes, ou encore des morceaux complets pour les fanas de covers. La partie forum pour l’instant tout en anglais, met en contact les autres utilisateurs de la pédale et permet d’échanger sur les possibilités de cette dernière. Certains utilisateurs expérimentés en programmation Midi proposent même des boucles de batterie avec des lignes de basse intégrées !

Conclusion

Loin du gadget, la pédale BeatBuddy s ‘adresse aussi bien aux musiciens professionnels tournant en solo ou en petite formation sans batterie, qu’aux musiciens amateurs souhaitant travailler avec une vrai tournerie de batterie modulable. Les professeurs de musique actuelle y trouveront leur compte car rien de tel que de faire jouer les élèves avec une bonne boucle de batterie pour les faire progresser.

François C. Delacoudre.


 

En attendant un prochain test de matos, continuez à bien jouer de la guitare ou de la basse !

Pierre.

Branché guitare ?

Rejoignez le club !

Articles liés

Forum de discussion

Accès réservé aux abonnés

Top Articles

10 prochains articles

  • Interview Jean-Baptiste Hardy – Guitare à la Main à Issoudun 2018 (14/12/2018)
  • Balance Pascal Mulot sur la scène du Triton – Mai 18 (16/12/2018)
  • Interview Robin Angelini alias Saturax – Guitare à la Main (17/12/2018)
  • Démonstration configuration amplification guitare Dry/Wet (19/12/2018)
  • Interview Shaï Sebbag et Maneli Jamal – Festival Guitare Issoudun 2018 (21/12/2018)
  • Session showroom – Essais archtop et solidbody – Miguel Castro (23/12/2018)
  • Interview Jean-Félix Lalanne et Eric Gombart – Pick & Jazz (24/12/2018)
  • Interview David Reinhardt guitare à la main – Petit-fils de Django Reinhardt (26/12/2018)
  • Test Ampli – BD Custom Amplification – BF/Brownie (28/12/2018)
  • Guitares Blind – Concert de démo Festival de Guitare de Puteaux 2018 (30/12/2018)

Don't miss it - Subscribe by RSS

Or just subscribe to the newsletter

Podcast