La Playlist 2014 pour bien débuter 2015 !

IMG_2832-0.PNG2014 est derrière nous et c'est le moment d'un petit coup d'œil dans le rétroviseur pour réécouter ce qui a trouvé grâce à "nos" oreilles (les miennes tout au moins...) !

Comme toujours dans pareil exercice, la présente playlist ne se veut ni objective ni représentative de quoi que ce soit, mais une simple suggestion de bonnes vibrations musicales à partager avec vous 🙂

De bonnes vibrations Rock (quoique diversifiées dans ce style), parfois velues ; le tout plutôt hautement chargé en décibels ! (on s'refait pas... subjectif, on vous dit... 😉
Voilà donc les albums qu'on peut découvrir (et même acquérir !) et retrouver dans les catégories suivantes ; le tout à écouter sur Spotify dans la playlist 2014 créée à cet effet.

Enjoy, bonne écoute et, bien sûr, excellente année guitaristique et musicale 2015 !

Les valeurs sûres

Ted Nugent - Shutup&Jam!

On va avec le Nuge se concentrer sur le seul aspect musical (...) mais force est de reconnaître que le Madman est toujours aussi en forme !
Comme une sorte de retour aux sources avec clin d'oeil à la pochette de Free For All, Byrdland de sortie et riffs de la grande époque avec ce qu'il faut de modernité dans le son pour rester actuel...
Tout est dit dès l'intitulé de l'album : c'est simple (quoique parfois...) et bigrement efficace ; tout ce pourquoi on aime le Rock !
Sûrement un des meilleurs albums studio du Nuge de ces dernières années (après cette tuerie de Live sorti l'an dernier).

AC/DC - Rock Or Bust

Dans la playlist de l'année même si indisponible sur Spotify...
Si "Black Ice", précédent opus, m'avait sacrément déçu ; ce qui est censé être le dernier album du groupe m'a très agréablement surpris.
Le groupe connaît pourtant une fin de carrière chaotique, entre problèmes de santé ou judiciaire (selon les membres), mais peut être faut-il voir dans l'intégration du neveu de la famille Young (en remplacement de Malcom) la fraîcheur qu'il manquait...
Car si cela reste de l'AC/DC pur sucre, il y a comme un je ne sais quoi de différent dans la manière de construire certains riffs qui font définitivement apprécier ce très bon "Rock Or Bust" !

Slash - World On Fire

Après un excellentissime "Apocalyptic Love", j'attendais avec une certaine gourmandise le nouvel album de l'homme au chapeau haut de forme !
Et j'ai été un chouille déçu même si ce "World On Fire" reste un bon album.
Une production encore impeccable, un Myles Kennedy toujours au top (quel chanteur !), un Slash maître de son manche comme jamais mais... il y a comme un ventre mou au milieu de l'album ; après un bon départ et avant un pur bijou de titre qui clôt l'abum : "The Unholy" !
Titre assurément le plus détonnant de ce disque (de l'aveu même de Slash !) avec un arpège sombre aux tonalités surprenantes (tout ce que j'aime...) ; du genre à vous démanger d'en faire une cover dans la seconde !

Les retours au bercail musical

Prong - Ruining Lives

Découvert grâce à l'excellent "Proove You Wrong" au début des années 90, Prong fait partie de ces groupes, un brin Indus.,  qui aurait pu revendiquer le terme de "Nu Metal", catégorie disparue aussi vite qu'elle était apparue...
J'ai ensuite décroché pendant deux bonnes décennies mais ayant gardé en souvenir ce très bon album, c'est avec une curiosité teintée d'un certain scepticisme que je suis parti à l'écoute de ce "Ruining Live"...
Bien m'en a pris car il est très, très bon !
Le son a gagné en modernité et le chanteur (du genre un peu braillard) a dû prendre quelques cours de perfectionnement pour gagner en finesse (toute proportion gardée)...
De sacrés bons riffs, des tempos variés, des compos réussies et des refrains  mélodiques et accrocheurs qu'on ne leur connaissait pas...
Bref, si vous ne connaissiez pas ce groupre, c'est le moment !

Exodus - Blood In Blood Out

On continue dans la montée en décibels avec un groupe qui avait plus que sa place dans un Big4 BIG5 ; tant le Trash métal doit aussi beaucoup à l'ex bande de K. Hammet... qui fait d'ailleurs une apparition sur un solo avec ses ex bandmates !
Là aussi, j'avais décroché depuis "Impact Is Imminent" et je jetais une oreille à chaque nouvel album... mais trouvais ça too much dans l'inflation du toujours "plus lourd"...
Je m'attendais à ce même genre de constat rien qu'à voir la pochette (qui va avec le titre hein... soyons cohérent 😉 mais à ma grande surprise et depuis bien longtemps donc, j'ai bien apprécié ce nouvel Exodus !
La précision et la mise en place (faut quand même le reconnaître, qu'on aime ou pas ce style) sont redoutables... seul petit bémol, ces sons de batterie (c'est l'époque qui veut ça...) qui sonnent froids, cliniques...
Si donc, cela reste du Trash, la plupart des riffs et des compos ne sont pas des auto parodies du style du groupe... (ce que les précédents albums laissaient comme impression).
On sent même sur ce "Blood In Blood Out" quelques réminiscences de l'excellent "Pleasures Of The Flesh", qui reste pour moi la référence de la discographie du groupe...
Bref, welcome home guys !

Les trésors cachés

Blackfoot - Live from the Rainbow Music Hall

Aaah... Blackfoot, mon groupe sudiste de chevet... avec cette pépite live de 1979 enregistrée avant le live officiel "Highway Song" et pendant la montée en puissance à fin des années 70 - début des années 80 (leur firmament !).
Ce groupe est avant tout un groupe fait pour le LIVE, des tueurs à chacun de leur poste, une énergie de malade, une section rythmique du tonnerre et des descentes de slide à grimper aux rideaux !...
Une autre parfaite illustration avec ce live à la production moins léchée qu'Highway Song, très bootleg  dans l'esprit mais tout aussi voire par moment plus (c'est dire...) énergique !
' Voulez une preuve ? Ecoutez "Trouble In Mind" qui vous ratatinera sur place !
On retrouve évidemment les classiques du groupe ("Wishing Well", Road Fever", "Train Train" et le "Sairway To Heaven" du groupe : "Highway Song"...) ; le tout entrecoupés par la tchacthe légendaire de Rickey Medlocke qui n'a d'égale que celle d'un Ted Nugent (une référence en la matière)...
Bref, à écouter absolument pour tout amateur d'énergie PURE !

Les énièmes nouveaux projets

California Breed - California Breed

Black Country Communion n'est plus et ça n'empêche pas Glenn Hughes  de remettre ça avec ce nouveau supergroup et power trio dans lequel on retrouve Jason Bonham derrière les fûts.
Sans Bonamassa, sûr que ça va moins sonner Blues Rock... et alors ?
Un très bon 1er opus que cet album éponyme avec des sons qui rappelleront de manière surprenante le Stoner Rock cher à QOTSA avec un Glenn Hughes toujours aussi vocalement puissant.
Bref, les projets changent mais la qualité demeure, qui s'en plaindra ?...

Red Dragon Cartel - Red Dragon Cartel

Voilà un retour sur le devant de la scène qui fait plaisir : celui de Mister Jake E Lee (oui, oui l'ancienne fine lame d'Ozzy) tant il a failli arrêter un moment la six cordes...
Ne pas chercher l'affiliation avec la période des années 80 (si ce n'est le volume en décibels), car cet album éponyme est résolument moderne dans le son et les compos : c'est puissant et mélodique ; cocktail que j'ai toujours considéré comme imbattable quand il est bien dosé.
Quant à notre Jake E Lee... toujours aussi véloce dans le jeu et tueur dans les trémolos !
Une petite "étrangeté" (mais de bon goût) à noter et restée inexpliquée puisque sur certains titres, on a la sensation qu'une chanteuse prend le lead... ou alors le chanteur joue les caméléons avec sa voix 😉
"Etrangeté" car le line-up est pourtant bien composé de 4 gars...
Bref, une variété dont on ne se plaindra point d'autant que cette seconde voix officie dans les médiums à la manière d'une Meghan Krauss de Maragold (dont on reparle plus bas) !

Les étoiles montantes

What About Your Mom - Uniparental Advisory

Comment passer à côté de notre Brice Delage national, hein ? je vous le demande ! National et même international, tant ce gars et son groupe ont juste la stature planétaire (j'ose le dire ! et je le lui ai même dit en face une fois...).
1er album qui était attendu et on n'est franchement pas déçu : ce qui frappe c'est ce son quasi "organique" où chaque instrument semble mis en avant !
Ca sent l'enregistrement en mode live et pas piste par piste...
Le style est étrangement assez indéfinissable : une espèce de Blues-Rock "dirty" et destructuré où l'ambiance sonore prime...
Evidemment la guitare est tout bonnement magistrale, tout en toucher... qu'il soit hargneux ou subtil, bourré de "ghost notes"... le genre de jeu impossible à reproduire à l'oreille et c'est sans compter les textures sonores dont notre Brice est friand puisque comme il le dit justement : "la musique ce ne sont pas seulement des notes, mai aussi des sons !".
On en oublierait presque sa performance au chant puisque notre Brice assure aussi derrière le micro : diction en anglais impeccable et un voile sur sa voix des plus fort à propos pour sonner avec le reste !
Bref, on leur souhaite de conquérir le monde...

Les belles découvertes

Dirty Loops - Loopified

Et voilà la petite exception de cette playlist...
Exception pas tant liée au style de ce groupe (qui, certes, détonne complètement par rapport à tout le reste 😉 mais plutôt au fait qu'il n'y a pas assez de titres à mon goût pour justifier un achat...
Par contre, les trois titres qui valent le détour sont à tomber !...
Ces 3 suédois sont en effet des tueurs bourrés de talent... car quels musiciens mes aïeux, quels musiciens !... Une section rythmique monstrueuse avec un bassiste et un batteur, je ne vous dis que ça...
Le chanteur est également excellent même s'il abuse parfois des vocalises genre "Yeaahh eahhh iiiii aaaa" 😉
Et au delà de la seule pratique instrumentale (on peut être techniquement virtuose mais ennuyeux à mourir musicalement...), les grilles d'accord sont déroutantes... avec des tonalités qu'on a dû mal à capter, déstabilisantes pour l'oreille (sensation personnellement que j'adore...).
Alors ce style, c'est quoi ? Une espèce de Pop-dance-électro avec quelques relents Jazz-Rock... trop teintée malheureusement de mélodies sucrées sur la plupart des titres...
Ces gars et ce groupe sont néanmoins à découvrir et à suivre de très près !

Freak Kitchen - Cooking With Pagans

On ne va pas quitter la suède avec Freak Kitchen, un des projets (qui date tout de même des années 90) du délirant, joyeux drille et talentueux Mattias Eklundh !
Ne pas se fier à la pochette (très réussi d'ailleurs) car on ne verse pas dans le gros métal qui tache, que non...
Bien au contraire car le métal des Freak Kitchen baigne dans un chaudron de... mélodie ! Le mélange (encore lui) est des plus réussis à tel point qu'on titille la Pop sur certains refrains.
Quant à notre Mattias Eklundh, si l'on sait qu'il utilise des guitares au delà de 6 cordes (jusqu'à 8 !), il en exploite avec bonheur les tonalités associées (bien la première fois que je le ressens à ce point là) sans compter les SONS dont il nous gratifie puisque lui aussi est friand de ces "enluminures" qui bonifient la musique...
Une très chouette découverte venue du froid mais qui saura sacrément vous réchauffer !

Maragold - Maragold

Last but not least, on va terminer cette playlist avec ce que je considère (ce n'est donc que mon simple avis) comme l'album de cette année 2014...
Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas (ou mal) Greg Howe, il est apparu avec toute cette vague de shreders mi-80's - fin 80's qui se multipliaient comme des petits pains... certains été intéressants musicalement, d'autres pas...
Il a ensuite évolué en s'ouvrant à des sonorités et un style plus fusion comme en atteste ce très bon "Sound Of Proof" sorti en 2008.
Mais ce qui caractérise le bonhomme, c'est qu'il n'oublie et ne renie jamais d'où il vient (grand qualité...) : la guitare métal.
Et cet album éponyme en est la parfaite illustration : résolument Rock, on sent toute de suite que ça ne verse pas dans le rythme binaire avec trois accords qui tournent...
C'est au grès des titres tout à la fois puissant, plus feutré voire carrément funambulesque... Deux titres pour illustrer ça : "Paradigm Tsunami" dont vous essaierez de choper le tempo et la mise en place sur le couplet, bon courage !
L'occasion aussi d'évoquer Meghan Krauss, chanteuse du groupe qui nous régale avec son coffre et sa voix puissante qui donne dans les moyennes fréquences : efficacité et sensualité garanties...
Tout aussi splendide est "Boom Boom Tap" qui clôt magistralement l'album : une ambiance bluesy qui dépasse ce style avec un solo, mais un solo (3'37'' à 4'32'') ... qui donne toute l'étendue du talent de Greg Howe !
Bref, s'il n'y avait qu'un album à écouter sur cette playlist, ça serait celui-là...

Et ça se passe à nouveau ci-dessous...

Fred.

 

Articles liés

Top Articles

United Guitars Vol.2 Interview Ludovic Egraz pour tout savoir !
A la recherche d'un luthier ? Les luthiers recommandés par La Chaîne Guitare
Distorsion Patrick Rondat MK3 LNA, United Guitars Vol.2, Adam Miller - Replay 07/08/20
A la recherche du mythique ledger Gibson perdu de 1959 !
Affaire Matthieu Lucas - Mise en perspective
Interview Tina S : 13 millions de vues de son Eruption !
Pat O'May présente son stage de guitare, le Guit-Ar-Camp et ses projets pour l'avenir
Quand Gibson détruit des Firebird X avec une pelleteuse : analyse d'un buzz
Les érables par le luthier Pierre-Marie Chateauneuf
Maîtriser les 5 positions de pentatonique - Exercice de Simon Ghnassia

10 prochains articles

  • Interview Patrick Rondat au stage Guit-Ar-Camp 2020 organisé par Pat O’May (10/08/2020)
  • Interview Diane Tell guitare à la main chez son luthier Franck Cheval (12/08/2020)
  • Config guitare voix avec ordinateur, pédale Xtone, simulation Blue Cat Audio et baffle FRFR (14/08/2020)
  • Interview luthier Jean-Marc Van Loo – Madrid Luthier Guitar Show (16/08/2020)
  • Interview Judge Fredd lors du stage de guitare de Pat O’May, le Guit-Ar-Camp (17/08/2020)
  • Guitare Long Neck des luthiers Gérard et Philippe Chatelier (19/08/2020)
  • Prise de son guitare acoustique amplifiée – 3 méthodes comparées (21/08/2020)
  • Luthier Franck Cheval, constructions en cours à l’atelier – Chronique Lutherie (24/08/2020)
  • Roland RE301 Echo à bande, visite guidée et dépannage – Chronique de Philippe (26/08/2020)
  • Little Big Amp 5W, petit format, un petit ampli à lampes qui a du son ! (28/08/2020)

Don't miss it - Subscribe by RSS

Or just subscribe to the newsletter

Podcast