BiréliPJ

Biréli Lagrène casse la baraque au Festival @GuitareIssoudun

nov 22 • Contenu libre, Interviews • 1310 Vues • 2 commentaires

La vidéo intégrale de l’interview est disponible via le passe Backstage dans cet article.

A noter que la vidéo contient aussi des images exclusives tournées durant la balance.

Biréli Lagrène et son quartet partageait avec Al Di Meola la tête d’affiche de la 25ème édition du Festival Guitare Issoudun, l’occasion était parfaite de rencontrer à nouveau ce musicien surdoué qui sait lier la force du Rock avec la finesse du Jazz.

Points abordés dans l’interview

+ L’évolution des chansons depuis la sortie de Mouvements un octobre 2012
+ La configuration de son quartet sur scène
+ Sa manière d’obtenir le son sur scène soir après soir
+ Comment il gère les aléas inévitables de la scène
+ Le matériel utilisé sur scène
+ Ses prochains projets

La balance

C’est un moment rare que d’assister à la balance des musiciens. En général ils n’aiment pas trop avoir de spectateurs à ce moment là, non par désir de cacher quoi que ce soit mais plutôt car il s’agit de vraies périodes de travail pour régler le son et les lumières pour le soir et de faire les derniers ajustements.

Avec l’autorisation de Biréli et de son management, j’ai pu réaliser de la vidéo que vous retrouverez en introduction de l’interview dans la version accessible aux détenteurs du Backstage dans cet article.

Biréli Lagrène Quartet durant la balance à Issoudun 2013

Le concert

Mon commentaire de la prestation du quartet tient en 3 mots : une vraie claque ! Du Jazz avec l’intensité du Rock tout en conservant la finesse et le swing, j’en redemande. Aucun temps mort durant tout le concert. On sent que la machine est bien huilée et qu’elle tourne à plein régime.

Les morceaux originaux et standards s’enchainent avec bonheur. Tous les musiciens prennent visiblement du plaisir à jouer et cela se sent. Les solos sont inspirés sans tomber dans le côté verbeux qui personnellement me gène parfois dans la prestation des jazzmen.

La configuration en ligne du groupe où tout le monde se trouve sur le même plan le long de la scène plutôt qu’une répartition plus classique (avec le leader devant, le batteur derrière et les autres musiciens autour) est une très bonne idée. Sur un regard, le groupe s’ajuste, interagis, évolue à l’unison.

Articles liés

2 Responses to Biréli Lagrène casse la baraque au Festival @GuitareIssoudun

  1. sara dit :

    merçi pour vous profs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« »